LES MAISONS FLEURIES PDF Imprimer Envoyer

Le concours des maisons fleuries est une reconnaissance par la commune de vos actions en matière de fleurissement et d'embellissement de votre cadre de vie.

Ni compétiteurs acharnés, ni jardiniers de métier, vous êtes amoureux des fleurs. Vous offrez votre savoir-faire aux habitants de votre village ainsi qu'aux passants. Fleurir pour soi et pour les autres est le reflet d'une marque d'accueil.

Cette année la commune a mis en valeur la devanture de la mairie par diverses potées très colorées. Au niveau de la cantine, de l'école et du logement de fonction, des arbres topiaires, des massifs au sol et un coq fleuri emblème de la France réhaussent et mettent en valeur la façade et le muret.

Composition du jury 2013 :

- Mme Jacqueline BERNARD de Oye-Plage

- M. Yves-Marie CRETON de Oye-Plage

- Mme Annick SMAKULSKI d'Offekerque

- Mme Claudine DUMOULIN d'Offekerque

Mme Marie-Thérèse DELANNEL a décidé de ne plus faire partie du jury pour être de nouveau concurrente ; nous lui adressons nos remerciements pour les 5 années de collaboration. Comme les années précédentes, M. Jean-Louis THUEUX a accompagné le jury en tant que photographe. Le jury a sillonné les rues du village le jeudi 11 juillet.

Certains jardins avaient des allures diff√©rentes des ann√©es pr√©c√©dentes. Les fleurs printani√®res c√ītoyaient encore les plantations estivales et ce sans rivalit√©. Les massifs √©taient touffus et ne laissaient rien transpara√ģtre de la p√©riode transitoire et clairsem√©e des fleurs annuelles. D'autres jardins, malgr√© les semis et les plantations annuelles en quantit√© n'attendaient que le soleil et la chaleur pour s'√©panouir et montrer leur d√©volu.

Cette année 19 habitants ont participé au concours répartis en 4 catégories :

- 9 jardiniers pour les "grands jardins"

- 4 jardiniers pour les "petits jardins"

- 3 jardiniers pour les "façades"

- 3 jardiniers pour les "fermes"

Pour départager les concurrents, des points sont attribués et comptabilisés pour la diversité, l'originalité, l'esthétique et la visibilité.


> Palmarès 2013

CATEGORIE "GRAND JARDIN"

Hors Concours : Jean-Pierre et Thérèse COUSIN (rue du Courgain)

Comme l'interprétait si bien Charles TRENET : "c'est un jardin extraordinaire ... ou tout chose importée est à sa place". Cette année une roue de chariot s'ajoute à ce décor. La pelouse très soignée et verdoyante met en valeur tous ces objets en bois. Les différents massifs et potées complètent cet environnement. Aucun passant, ne peut être indifférent face à ce décor campagnard.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1er Prix : Bernard et Marie-Paule FASQUEL (rue Haute)

Cette maison inspire un havre de paix de par la conception et la mise en valeur des potées à dominantes rouge et jaune, des massifs dans les tons bleu et blanc, de l'étang sur lequel nous apercevons des fleurs de nénuphars. Il s'agit peut-être de reproduction des modèles de peinture de Claude MONET ... Un musicien s'affairait sur sa harpe en laissant supposer qu'in interprétait : "je veux du soleil, je veux du soleil !"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2ème prix (ex-aequo) : Pascal et Isabelle DELANNOY (impasse de l'église)

C'est un grand jardin très peu visible du fait de son implantation en impasse. Différents massifs de rosiers sont mis en valeur par d'inombrables variétés de fleurs annuelles. La pelouse, par sa couleur et son uniformité, laisserait imaginer qu'elle serait un tapis de velours vert. Un superbe saule pleureur doit permettre le repos et la détente en cas de forte chaleur. Un pignon de mur couvert de clématites et au pied de superbes marguerites complètent ce décorum.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2ème prix (ex-aequo) : Michel et Marie-Thérèse DELANNEL (rue du Courgain)

C'est un jardin bien pensé. On y trouve même des repères apposés sur un mur tel que "allée des jolies fleurs". La terrasse est garnie de poteries ornementales très fleuries. Ci et là des bancs permettent selon l'orientation du soleil de s'installer. On trouve également des pavots ou coquelicots mais ne nous y méprenons point, ce n'est que du floral. Moins visible, sur un mur treillis, une vigne se développe. Peut-être que les variations climatiques favorables leur feront obtenir la capacité d'une petite vendange tardive ... et pourquoi pas, un premier cru du Courgain.

 

 

 

 

 

 

 

3ème prix (ex-aequo) : Pascal et Annette MOUCHON (rue du Courgain)

C'est un jardin très structuré, agrémenté d'objets comme des statues, des amphores, banc de pierre, rappelant la Grèce Antique. Dans cet ensemble, des fleurs perpétuelles et annuelles aux coloris subtils apportent une touche finale. Sur le trottoir les potées à dominante rose adoucissent ce style Antique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3ème prix (ex-aequo) : Christophe et Christine CARON (rue de la Gare)

C'est un jardin bien entretenu et structur√© o√Ļ l'on trouve un √©talement de couleurs : jardini√®res et pot√©es roses qui apportent de la s√©r√©nit√© avec la fa√ßade couleur paille ; un massif rond plant√© d'oeillets d'Inde rappelant le soleil. Du fait du froid, les fleurs n'avaient pas encore atteint leur maturit√©. En bordure de route, de majestueux arums blancs et suspension de g√©raniums lierre rouge harmonisaient tout cet ensemble.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3ème prix (ex-aequo) : Simone DEJONGHE (rue Haute)

Au fur et à mesure des ans, l'envie de progresser est visible. Sur une souche d'arbre, des paniers en osier et d'anciennes marmites nous offrent un décor fleuri. Le long du mur intérieur, un semis de soucis met en valeur des marguerites géantes et des arums blancs très fournis. Le muret d'entrée dans les tons rose et bleu donne une belle perspective à la maison sur laquelle différentes jardinières et potées sont installées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean-Michel et Catherine CAUX (rue du Courgain)

D'innombrables marguerites blanches s'imposent dans ce jardin. Le rosier pleureur en boutons désespère du manque de chaleur. Par ci, par là, les plantations estivales sont en attente de croissance pour exprimer tout leur charme. Quelques petits animaux domestiques et forestiers apportent une touche d'originalité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Claudie VANCRAYENEST (rue Haute)

Du fait de l'implantation de la maison, le jardin se retrouve séparé en deux. Au pied de la façade, de très jolies potées de géraniums rouges et blancs sont posées. Face à cela, un jardin très ombragé, verdoyant est surplombé de magnifiques fleurs bleues et de rosiers jaunes et orange ; comme il doit être agréable de pouvoir s'installer à la belle saison. A l'arrière, des animaux fermiers miniatures ont pris possession de la pelouse en guise de prairie ; pas besoin de surveillance ou de nounou en cas d'absence des propriétaires.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CATEGORIE "PETIT JARDIN"

Hors Concours : Serge et Marie-Claude DUWIQUET (rue des Lamberts)

Jardin original o√Ļ des outils agricoles anciens, des objets cr√©√©s et des pots de diverses mati√®res s'accordent √† merveille. On trouve une certaine recherche au niveau du fleurissement de ces articles divers. L'associations des plantes perp√©tuelles et annuelles a permis de pallier au manque de douceur de ce printemps et d√©but d'√©t√©. Une jardini√®re en culotte courte nous a fait d√©couvrir le jardin. Il y aura de la rel√®ve dans les ann√©es √† venir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1er prix : Christophe et Sylvie GOSLIN (Clos du Moulin)

C'est un jardin bien structur√©, o√Ļ les fleurs sont nourries par un syst√®me d'arrosage raisonn√© implant√© au sol. Les fleurs printani√®res sublimaient encore tandis que les estivales s'installaient. Autour de la pelouse, diff√©rentes perp√©tuelles tels delphinium, lupins, arums majestueux par leur hauteur, mettaient en valeur une rang√©e de lys. L'entr√©e de la maison est valoris√©e par 2 superbes pot√©es identiques, tr√®s color√©es et tr√®s fournies. Des objets en bois fleuris compl√®tent cet ensemble.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2ème prix : Francis et Dominique SAISON (rue du Courgain)

C'est un jardin implant√© depuis plusieurs ann√©es o√Ļ les vivaces comme la lavande, les hostas, les lys, les campanules, les val√©rianes √©taient encore en pleine vitalit√©. A leur d√©clinaison, les estivales annuelles atteindront leur maturit√© et rien ne transpara√ģtra du changement de saison. Un majestueux conif√®re pleureur s'est appropri√© la tonnelle de part et d'autre et de permet √† ses occupants de s'installer en toute qui√©tude.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3ème prix : Jean et Michèle LHEUREUX (rue du Courgain / lotissement de la Serpentine)

Ce n'est pas toujours la quantité qui fait la qualité. Nous découvrons ici de superbes plantes vivaces. Leurs implantations subtiles fait qu'entre elles, elles se complètent et se mettent en valeur. Rosiers arbustifs rouges et arums blancs, valérianes et lys orangés, hostas. Ajouter à cela, différentes potées de géraniums et surfinias dans les tons violet et mauve apportent une touche supplémentaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CATEGORIE "FACADE"

1er prix + prix spécial "pont fleuri": Gino et Valérie FLAHAUT

L'entr√©e de la maison est mise en valeur par des jardini√®res pos√©es sur le muret du pont et par deux lions valorisant les pilastres. A l'int√©rieur, sur le trottoir et la fa√ßade, nous trouvons une subtile harmonisation des fleurs et des couleurs d'o√Ļ domine le rouge flamboyant. Quelques petits personnages en poterie comblent les espaces non fleuris.

2ème prix (ex-aequo) : Françoise et Jacques LOUCHEZ (rue du village)

Belle fa√ßade o√Ļ les suspensions et balconni√®res tr√®s fournies s'harmonisent avec le mur en brique rouge. Sur le trottoir, on note une recherche de d√©coration par diff√©rents objets miniatures fleuris √† souhait. Les surfinias dont les fleurs sont en d√©grad√©s sont d'une beaut√© in√©galable.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2ème prix (ex-aequo) : Jean-Luc et Charline ISIDOR

Fa√ßade accueillante. Papillons, abeilles et criquets ont √©lu domicile sur le mur et donne un petit c√īt√© proven√ßal. Malgr√© le vent souvent pr√©sent, les suspensions sont magnifiques ; il faut dire que les jardiniers en prennent bien soin en les enlevant et les remettant en place aussi souvent que n√©cessaire. Les diff√©rentes jardini√®res, pot√©es install√©es sur le trottoir sont aussi vari√©es qu'harmonieuses.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CATEGORIE "FERME"

Hors Concours : Maurice et Huguette CHEVALIER (rue du Leu)

C'est un corps de ferme fleuri en trois parties :

- une fa√ßade tr√®s verdoyante et color√©e compos√©e de foug√®res, gla√Įeuls, d'arums majestueux, de rosiers

- d'une cour intérieure ou de nombreux objets agricoles sont ornés de fleurs aux couleurs vives

- de la bordure de route o√Ļ des souches de saules sont fleuries et des massifs orang√©s longent le foss√©.

La demeure est un peu dans le m√™me cadre que le po√®me de LAMARTINe, Milly o√Ļ la terre natale : "objets inanim√©s avec vous donc une √Ęme ?"

 

 

 

 

 

 

 

1er prix : Gonzague TETARD et Sandrine CHEVALIER (rue du Vinfil)

Progression de l'esth√©tique par le biais de poteries orn√©es de fleurs coup√©es et d'√©pis de bl√©. Renaissance d'objets anciens gr√Ęce √† leur floraison. De nombreux pavots ou coquelicots de couleur parme rivalisent avec les autres fleurs de par leur beaut√© ; chez eux, il ne faut voir maldonne o√Ļ il n'y en a pas.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2ème prix : Jean-Marie et Glawdys MEQUINION (rue Pierre Pain)

Différents objets agricoles fleuris décorent la cour. Au niveau de la façade, parmi les potées colorées, émerge une pilastre mythologique de type hindouiste ou éléphants et différentes déesses la composent. Cet objet inspire au repos et à la méditation ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les 19 participants ont été récompensés le samedi 11 janvier 2014 à l'occasion de la cérémonie des voeux du maire